vendredi 11 novembre 2016

Jours sombres




Une arrivée fracassante outre atlantique
Que je préfère ne pas commenter
-Trop de colère-

Un départ
Une absence désormais sans retour
Mais la voix toujours
Aimante
Chaleur qui enveloppe
douceur

Merci Léonard

I love you














dimanche 2 octobre 2016

Automne



Il y a belle lurette que je n'ai foulé ces prairies,
et je me suis aperçue de divers dysfonctionnements:
plus de blogroll
Les lecteurs soundcloud désactivés...
Pffff!!
Vais voir un peu quoi faire..
En attendant , quelques nouvelles brèves
"Les Filles rouges" de sortie par deux fois cet automne..
De quoi raviver l'amitié du groupe
Et fêter les vendanges!


 photos Vincent Balaÿ


Et la publication du nouveau
 "Scribulations"
sous la houlette de Jean-Marie Dutey ,
Où figurent cette année 3 de mes petites histoires ,
dont l'une illustrée en couleurs: " Les nuits courtes" 

Je suis aux anges!!
Il est possible de commander à Jean-Marie Dutey
10€ + frais de port

voir sur la page Facebook 
de 

Sinon, me demander sous forme de commentaire
ou sur ma messagerie perso.

Scribulations
 tiendra son stand annuel très prochainement
au Salon de la Revue
A la Halle des blancs manteaux à Paris

Salon de la Revue 14 -15 16 Octobre 2016 

Voir les détails pratiques en cliquant sur le lien.








En dehors de ça:
Une arrivée caressante et bénéfique 
pour nous, pauvres humains sans poils:
Nouveau minou-chat 
Déjà dans les parages depuis 6 mois,
mais actuellement  en phase d'installation complète.
Jeune et gentil
Tigré duveteux..

"Beeloup" 
ne remplace pas les aimés précédents..
Mais ..
Pas de virus !! quelle chance!
Longue vie à lui!



 Bises à vous tous!!!



 

mercredi 24 août 2016

Sans Ferré depuis si longtemps











Cette beauté violence douceur fleuve ..
Le choc quand je l'ai vu et écouté en concert à Strasbourg en 1974 , 
j'avais 18 ans , je n'ai jamais oublié.
Les refusés - plus de places ou pas de fric à l'entrée manifestant bruyamment , lui , sortant de scène , on se demandait s'il allait revenir , il a obtenu qu'on les laisse entrer ,
 lui, l'anar chronique , ça aurait fait tache , quand même
et cette masse de jeunes assis ensuite par terre , au plus près du vieux fauve ..
soirée magique. lui tout seul au piano ou sur ses bandes son , tout en noir crinière blanche .. 
j'en ai encore des frissons.
j'ai toujours gardé les vinyles des beaux albums des années 70





mardi 16 août 2016

Mi Aout on prend le temps ....





 Demain Mercredi 17 aout aura lieu dans les ruelles du village,
Un marché de la création
Ce sera aussi l'occasion d'inaugurer un lieu dédié à l'art et artisanat d'art , dans la rue du portalet
UNICREART
Je serai présente dans ce lieu,
avec de nouvelles petites peintures
acrylique + aquarelle et pastels
















Et la surprise de cet fin d'été ,
 marqué hélas en son début par la perte de nos deux chats ,
 amis de longue date....
Ce petit espiègle commence à s'installer
sur la pointe des pattes

Un chat intermittent 
du soir et du matin..

Beeloup
un amour! 







vendredi 8 juillet 2016

Quelques notes dans le vent , sous le noisetier de Shalimar et Ombrelune



Je n'ai pas vu les vacances arriver..
Ces derniers jours
Surtout poignants en larmes tombant dans l'herbe folle.
Creuser en l'espace de 3 semaines
Deux tombes animalières 
Sous la voute du gros noisetier.
Faire du doux et tendre
Rendre l'épreuve poétique
C'est fait
Mais l'émotion me noue encore la gorge  
J'entends encore le son de pattes légères sur le parquet
Et les miaulements modulés du matin tôt
Mirages ..






le bidouillage sonore est du à mes talonnements essais de ma nouvelle machine à boucles.;
autrement dit looper...
j'ai du pain sur la planche..

Merci à vous pour tant de mots d'affection ,
Nos deux chats 
sont encore là dans nos cœurs.. 


lundi 4 juillet 2016

Ombrelune suit les traces de Shalimar....







Ombrelune s'en va ,
Insensiblement
De plus en plus frêle et légère,
Ne mangeant plus à son tour..
Elle a longuement cherché Shalimar
Quelques jours après son trépas,
Montant à notre étage ,
Cherchant dans les coins
Dormant dans la douche
Errant dehors , loin dans le pré
et allant même jusqu'au jardin du gîte..



Maintenant elle sait.
Alors elle se laisse aller
Plus besoin de guetter;
Roulée en boule dans l'évier 
elle ronronne en respirant avec effort.
Je pense qu'elle est beaucoup plus âgée que ne l'était Shalimar ..

A nouveau , nous les humains
Allons devoir accompagner cette fin imminente
Si peu de temps après celle de notre ami noir.