dimanche 22 mars 2015

Invitation à la danse / 2 , ou comment terminer un tableau le jour même du Printemps



Hier,
Alors  que le crachin a sévi toute la journée,
 une sortie éclair de l'autre côté du Rhône 
pour aller quérir en vitesse des pelotes de laine noire
( un pull en phase finale..)
J'ai réintégré mon atelier-cuisine
Remis en route le cd récurent qui m'accompagne en peinture
tous ces derniers jours , 
allez savoir pourquoi,
La BO d"Himalaya"
De Bruno Coulais 





Qui me met en état béat de zénitude aiguisée
L’œil vif pour repérer tous les petits endroits à finaliser..

Oui , celui-là est encore de la veine 
"Tendres histoires louches"
La manière ancienne qui repointe son museau humide
pour me lécher les mollets.
Mais je m'en bats l'aileron.
Pas de plan de carrière ni cohérence ,
Ça sort comme ça veut.
Ces deux là , je les aime :
Genre indéfini,
Regard doux dans le vert pré
Un petit air de Printemps
La caresse du fruit défendu 
Animaux complices
Bonheur .



































 




mardi 17 mars 2015

Invitation à la danse / 1 : peinture rescapée



J'ai repris depuis environ 3 semaine
deux tableaux sur toile à l'huile que j'avais laissés mijoter,
faute de temps et d'énergie:
format 25F
Une commande m'avait été faite il y a deux ans pour un tableau de personnages avec chats , 
alors que je n'étais pas trop motivée à cette période pour faire une redite d'un tableau à moi 
que ces personnes avaient vu chez des amis ...
 voici le tableau sur lequel ils avaient flashé



mais c'est tellement rare et insolite d'avoir une commande!!
Que j'avais dit oui, passablement flattée ..
Et ces personnes ne m'ont jamais recontactée.....Arrgh!
Donc vous comprendrez que j'ai laissé les deux versions commencées carrément en plan pendant plus d'un an.
( j'avais décidé en plus , de réaliser deux propositions pour leur permettre de choisir ...donc deux machins sur les bras ..!!)
mais j'ai reconsidéré  récemment le labeur avec un œil neuf,
pour ainsi dire printanier,
joyeux , sans prise de tête..
Les zigotos m'ont redonné envie..
et en voilà un de terminé
( sauf petites touches de finition finition lors du séchage) 
C'est vraiment très très illustratif bizarre, mais j'assume.
en dehors de ça , je suis plutôt repartie pour une série plus matière abstraite , monotypes sur le thème de l'eau..



Voici donc le premier 
intitulé "invitation à la danse/1"
avec quelques détails isolés

































Et voici une chanson chat qui vaut le détour...






jeudi 12 mars 2015

jeudi 5 mars 2015

Lyon nocturne en robe de jazz










 Véronique, Élisabeth et Emmanuelle









  Avec les garçons Benoit et François





photo prise sur Le compte facebook du groupe























































































photos Vincent et crouk

samedi 28 février 2015

CONCERT DE FAMILLE



J'ai la chance d'avoir une famille aux talents multiples

Trois de mes nièces , 
musiciennes éclectiques hors pair,
ont formé il y a quelques années,
un quintette de jazz vocal

 






cliquez pour atteindre leur site



Demain , nous allons les écouter à Lyon
Je m'en réjouis d'avance!!!!

si vous êtes intéressés, 
et surtout , à proximité,
il reste sans doute quelques places
cliquez sur le lien ci-dessous


 Passez un très bon week-end!
 

jeudi 26 février 2015

Les doigts sauront peut-être encore




J'ai ouvert le couvercle

Tiré la chaise un peu plus près
et laissé faire les mains
qui ne savent plus guère,
Depuis si longtemps la poussière.

Mais parfois , 
de la boite à secrets
quelques fragments surgissent
Alors se taire.












samedi 21 février 2015

La jupe de ses rêves








C'était dans un tas .

Le vide-grenier du Samedi bravait le crachin et il n'y avait pas grand monde sur la place . 
Elle passait comme ça , histoire de dire.
Elle ne pouvait pas s'en empêcher , la fouine c'était pour elle comme une friandise , pas besoin d'en rajouter .
Ses étagères et cintres étaient pleins de ces vêtements improbables , sans style particulier, qu'elle avait achetés 1 ou 3€ maximum, juste une couleur qui lui avait accroché l’œil au milieu d'un monticule en vrac . Certains étaient devenus fétiches , indispensables , d'autres attendaient les kilos en moins , ou une occasion spéciale , 
mais le meilleur du lot était ce blouson d'homme Levis super abîmé aux poignets mais collector à fond.
Tout l'hiver sur son dos .
Quand on commence à fouiller du bout des doigts , à tirer une manche , soudain les trucs du dessous émergent c'est magique et là : CRASH!
le velours pourpre d'une veste hélas trop petite ou le coton épais d'une robe vieillotte pleine de petites pressions.
 Alors on s'y met vraiment , on pose son sac , on s'accroupit posément malgré la pluie qui commence . 

Une jupe.

Elle ne met pourtant jamais de jupe.
Pas ce genre là du moins .

Une jupe de patineuse .
Il manque un bouton.

La taille élastique 
Mais ça sera trop petit c'est évident
Et pourtant.
Elle trouve dans sa poche 1€.

Les rêve n'ont pas de prix.

Elle va se servir enfin du vélo elliptique que son fils lui a installé dans la chambre du fond .

Avec un collant en laine framboise et les boots noires  , la jupe serait...

Elle aime les chips , ça ne va pas avec l'esprit elliptique

 En fait elle est toujours en pantalon
D'ailleurs , celui en velours rouge magnifique qui lui va super bien malgré les 5 kilos à perdre, elle l'a trouvé comme ça , sur un tas , pareil pour le jean Mango , elle a du simplement sortir sa machine à coudre pour raccourcir un peu et faire joli avec une surpiqure .

Alors franchement cette jupe...

Il doit y avoir un truc , forcément
Elle a du appartenir à une fée

C'est un signe
Elle croit aux signes

La fée des montagnes qui glisse pleine de grâce sur le lac gelé,
Le crissement des patins étincelants
Une jambe tendue , les bras arrondis .
la courte jupe bleue avec tous ses boutons dorés.
Pas un ne manque .

Elle a lavé la jupe 
Demain elle ouvrira sa boite à boutons 
Et remplacera l'absent.

Alors La fée viendra .