mercredi 16 septembre 2015

Shalimar et Le mystère du Bézoard





Figurez vous que Shalimar va enfin revenir tout à l'heure à la maison , SA maison!! je n'arrive pas à y croire!
Au lieu de la sournoise pancréatite ou  du terrifiant chapelet de tumeurs distillant fièvre et infection, c'est bien le Bézoard qui fut la cause de toutes ses misères ...
J'ai trouvé les explications ci dessous sur la toile , car fichtre et diantre, c'est bien la première fois que j'entendais ce mot exotique et mystérieux... C’est une rareté, mais c’est une curiosité ! Ce terme désigne une sorte de concrétion digestive constituée d’un amas de matières d’origines diverses et qui se forme dans l’'estomac – ou parfois l’intestin – des mammifères. Le phytobézoard se forme à partir de débris végétaux d’origine alimentaire : les peaux de tomate peuvent en être la cause. Le trichobézoard est constitué d’une masse de poils ou de cheveux agglutinés par les sécrétions digestives.
Il survient par exemple chez certaines personnes qui ont la manie d’'arracher et de manger leurs cheveux. Les boules de poils que vomissent souvent les chats sont en fait des trichobézoards. On a même retrouvé dans l’œœsophage, l’'estomac ou l'’intestin grêle de certains malades des bézoards de médicaments antiacides, mucilages intestinaux etc…
L'’existence d’un bézoard traduit souvent un estomac paresseux, hypotonique. Sa présence s’accompagne de troubles variés qui ne sont pas spécifiques à cette situation : baisse d’appétit, gonflement du creux de l’estomac, nausées, vomissements.
 Donc..... voici le mystère élucidé , le bézoard extirpé , l'iléon libéré,
intestin recousu , appétit revenu ..
Et notre chat désormais se languit dans son box , la patte encore sous perfusion , mais avide d'entendre notre voix lorsque nous venons le visiter , ronronnant , la tête appuyée sur notre main frotti-frotta en espérant enfin le grand retour.
Qui aura lieu ce soir.
Quelle fête!! après les affres , les effusions!
Nous nous sommes bien demandés comment ce bézoard avait pu tricoter sa pelote en catimini , et il nous est revenu que cet été , courant aout, notre chasseur à 4 pattes avait fait très fort une certaine nuit, mangeant coup sur coup 2 souris de tailles respectables , après une chasse particulièrement grandiose ...sans en laisser le moindre relief...
Le pelage rude de ces proies aurait il été la cause...
Rien n'est moins sur , au dires du vétérinaire .
Le léchage de poils suffisant à créer les problèmes..

Et pour délirer un peu plus ..
voici ce que Wikipédia dit du
 

18 commentaires:

  1. JOIE JOIE JOIE
    et en plus Shalimar nous rend moins incultes !
    Merci Shalimar et fais attention, mange des herbes et recrache tous les Zoard et Béo zazous qui entrent dans ton cou !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il parait qu'on peut par la suite , incorporer à la nourriture un peu de psyllium , riche en fibres qui prévient les problèmes .
      c'est marrant car j'en ai , en poudre, depuis peu de temps car c'est un ingrédient très utile quand on veut confectionner des pâtes à tarte sans gluten.... ce que j'expérimente depuis cet été... si en plus le chat peut en bénéficier...

      Supprimer
  2. Une maladie au nom de monstre mythique! Et Shalimar aura tel un preux chevalier, vaincu le Bézoard!
    Je savais que les boules de poils pouvaient provoquer une occlusion intestinale mais pas une pancréatite. Du coup, je vais être un peu plus énergique et brosser Merlin en dépit de ses protestations et au risque de mon intégrité car il se défend l'animal!
    Les progrès de la médecine vétérinaire sont étonnants... il y a quelques années, Shalimar aurait dépérit dans la consternation générale. Bon retour dans son foyer où j'imagine il va être gâté pourri... Voilà au moins une excellente nouvelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait, point de pancréatite !
      seul le bézoard provoqua la confusion!
      de plus, planqué tout au bout du bout de l'iléon ( encore un machin de derrière les fagots!)
      oui, Shalimar est super content , mais très dépité de ne pas pouvoir rouler sa bosse dehors ..
      trop tôt vu sa cicatrice imposante...

      Supprimer
  3. J'arrive pour apprendre que Shalimar va mieux. Tant mieux.

    RépondreSupprimer
  4. Ma belle-fille a eu des symptômes inquiétants il y a une dizaine d'années. Des analyses, des angoisses (cancer, maladie de Crohn) avant qu'un bizarre Béziard ne soit décelé...
    Bon retour à Shalimar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh là là!! chez l'humain ça doit être encore plus flippant
      j'espère que ta belle fille va super bien depuis !

      Supprimer
    2. Béziard = bézOard, vous l'aurez compris ! Elle va bien, mais intestin super fragilisé, attention, va falloir préparer des gamelles de luxe !

      Supprimer
  5. Un baisoir dans les tripes ! Ça ne m'étonne pas de toi, Shalimar, à force de lécher des poils... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui! la luxure féline n'a pas de limites!!

      Supprimer
  6. Ah ! Je ne risque rien, car pour se lécher les poils faut être sacrément souple ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as ni barbe ni moustaches, c'est pour ça ! Moi j'y arrive très facilement d:^)

      Supprimer
    2. attention!! tu as vu que ceux qui mangent et mâchouillent leurs cheveux peuvent occlure à foison!

      Supprimer
  7. Une très bonne nouvelle !!! Comme Pomme je vais plus les brosser les petits
    car ils en perdent des poils en ce moment !!!
    Très belle fin de semaine après les émotions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Martine!!
      je vais d'ailleurs transmettre tous les messages de ce billet à Shalimar , qui ne se doute pas de l'ampleur de sa célébrité!!

      Supprimer

Une petite trace de votre passage...Merci pour vos visites !