mercredi 15 avril 2020

Je suis des collines roses





 
Je suis des collines roses , loin de la ville qui ne respire plus
Je suis du lac d'émeraude , niché au creux de la forêt inextricable.
Je suis des chemins de poussière qui se perdent sous le ciel de cendre.
Je suis de l'avant-avant, bien avant que tu ne sois venu au monde.
Je suis des cavernes creuses, sans connexion aucune avec vous autres.
Quand la nuit tombe , je grimpe au sommet du volcan jusqu'au bord du cratère
Je chante à mi voix en frappant des morceaux de bois durci au feu
Je danse pour toi, je danse pour nous, je danse pour demain
Je danse pour les oiseaux perdus et les rivières de boue
Je danse pour l'instant qui vient et la lumière qui s'éteint.
Je suis celui qui n'a plus de nom
Je suis celui qui mange les herbes
Je suis celui qui n'a plus de larmes
Je suis celui qui parle aux arbres
Quand vient la pluie je plante les graines
Je suis celui qui attend
Quand les fruits seront murs, je cueillerai
Je suis celui qui a le temps
Quand le moment viendra, je serai prêt
Je suis celui qui veille
Quand le vent, quand le sel ,
Je suis celui qui rêve 
Quand les pierres, quand la neige
Je suis celui qui reste
Quand la nuit, quand l'aurore
Je suis des collines roses.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une petite trace de votre passage...Merci pour vos visites !