dimanche 1 mars 2009

caresses de soie

J ' ai toujours aimé le rapprochement du Rouge et du Violet .....
Le Rouge , immédiat , violent, impulsif,
C' est une robe virevoltante,
Une blessure qui saigne ,
Le Violet ,plus secret déploit un mystère soyeux,
Avec un son de tissu froissé ,
Qui laisse au coeur la nostalgie d' une douceur enfuie..

Les beaux jours approchent,
Les frimas reculent ,
Je vais peu à peu quitter les couleurs qui tricotent,
Pour celles qui tartignotent...
Le fourmillement familier revient titiller mon cerveau,
Avec cette envie de couleurs vagabondes
A mettre en scène , à inviter au barbouillage,

Qu' est ce que j' aime me salir avec les couleurs!
Impossible de peindre sagement,
Avec soin et méthode ,
La remise en route après une longue période d' "absence",
Est pleine de fureur et de frénésie gestuelle .
Pas la peine de réfléchir , çà viendra après ,
Le plus jouissif , c' est de s' essuyer copieusement les mains,
Sur le pantalon , la manche , c' est selon,
La tenue , adéquate ( vieilles nippes propres mais foutues)
Permet ce plaisir primaire et tactile.

Seulement décider quelles couleurs on va inviter en premier:
Donc , Rouge et Violet , c est pas mal ,
Avec un répons plus calme en arrière plan,
Peut-être des gris-terre , du crème..
Mais le Vert pomme , pourquoi pas ?
Toute la gamme vient sonner au portillon!
Du calme !!!!!!!

Bon,
Pour le moment ,
Rien n a recommencé,
Faut d'abord en finir avec la gelée-marmelade d'oranges amères ,
Une cuisine après l' autre ,
De toutes façons , y'a pas le feu !
Mais en parler ,
C'est déjà y être !
.............................................................

EXTRAITS DU DICTIONNAIRE DES SYMBOLES:
Violet:
couleur de la Tempérance, fait d'une égale proportion de rouge et de bleu, de lucidité et d'action réfléchie, d'équilibre entre la terre et le ciel, les sens et l' esprit, la passion et l'intelligence,
l' amour et la sagesse .
L'arcane Xllll du Tarot, nommé La Tempérance, représente un ange qui tient dans ses mains
Deux vases, l' un bleu, l' autre rouge, entre lesquels s' échange un fluide incolore, l' eau vitale .
Le violet, invisible sur cette représentation, est le résultat de cet échange perpétuel
entre le rouge chtonnien de la force impulsive et le bleu céleste .

Rouge:
Le rouge vif, diurne , solaire, incite à l' action, il est image d'ardeur et de beauté,
De force impulsive et généreuse, de jeunesse, de santé , de richesse
D'Eros libre et triomphant..
La peinture rouge, généralement diluée dans une huile végétale,
Ce qui augmente son pouvoir vitalisant,
Dont femmes et jeunes filles en Afrique Noire, s' enduisent le corps et le visage....
Un rouge somptueux, plus mûr et légèrement violacé devient
l' emblème du pouvoir:

C'est la pourpre des Romains ......
Dans tout l'Extrème Orient, c' est la couleur du Feu, du Sud ,
Et aussi celle du sang, celle de la Vie..

DICTIONNAIRE DES SYMBOLES
Pierre Chevalier et Alain GHEERBRANT
Mythes, rêves,coutumes,gestes,formes,figures,couleurs, nombres.
Collection"Bouquins"
Robert Laffont/Jupiter
Posted by Picasa

2 commentaires:

  1. cazals.christian3 mars 2009 à 10:33

    Le rouge au front du jeune enfant surpris la main dans le pot de confiture...et le rouge du sang écoulé de la couronne d'épines. Le sang qui bientôt va s'expulser de mon corps blessé. Cheminement dans des sondes et tuyaux translucides... Le rouge aux joues de la jeune fille surprise dans le baiser et l'étreinte qui s'ensuit... Quand j'étais enfant le raisin foulé aprés la vendange du jour le rouge jusqu'en haut des cuisses,l'amie adolescente les seins dressés et son visage barbouillé. Et puis l'air la terre le feu, les flammes. Le rouge est mis à l'entrée des coulisses: sur la scène le geste sacré et la danse folle du désir.

    I, pourpres,sang craché,rire des lèvres belles
    Dans la colère ou les ivresses pénitentes ( voyelles; Rimbaud )

    Sur son siège de bois sculpté le cardinal, à ses pieds les angelots d'albâtre.

    RépondreSupprimer
  2. cazals.christian@gmail.com6 mars 2009 à 16:07

    O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
    Silences traversés des Mondes des Anges;
    - O l'Oméga, rayon violet de ses yeux! Voyelles / Rimbaud

    Un évèque est en statue dressée à la porte de son église, mitre sur la tête, le violet du chant méditatif le pose en lévitation.
    Enfant je restai pétrifié par le violet des tentures de deuil masquant l'entrée du lieu de culte, le transformant en théâtre parfumé d'encens dans le silence des pas étouffés par des tapis d'un autre âge.
    Dans les ombres des portes et des couloirs, excitant mon désir adolescent, je devinai des satyres
    au sexe dressé et violacé.
    Le catafalque, dressé au centre, laissait retomber sur le sol des tentures poussiéreuses et surannées.
    Plus tard la méditation du soir observe la ligne d'horizon, le violet qui semble éternel, qui n'a pas de frontières, de limites spatiales. Une profondeur de chant liturgique. Un saignement interne de larmes et de sang.

    RépondreSupprimer

Une petite trace de votre passage...Merci pour vos visites !