mercredi 14 novembre 2012

Le Chat des Nuits de Velours


Le sommeil interrompu,
J'ai enfilé un manteau ,
 le long avec plein de boutons bombés en métal terni
enroulé l'écharpe très haut
Jusque devant le nez,
Comme protection contre l'haleine humide et glacée de la nuit.
Et je me suis glissée dehors dans l'obscurité.  







 Le portail mal refermé hier soir bougeait légèrement au vent
Avec un grincement  sourd.
Cela devait être ce bruit qui m'avait fait émerger du sommeil







 Je n'aime pas prendre de lampe 
Les yeux finissent par s’acclimater,
Et l'instinct suffit
A cette marche  lente
Au milieu  des herbes sombres.








 La petite lumière  laissée allumée au coin du lit
Fait paraitre la nuit encore plus profonde









 Les plantes comme des arbres de pays lointains









 Au dessus ,
la voûte des cannes ,
j'entends des craquements légers,
comme des pattes jouant à funambule
sur ce fragile plancher 











 Une autre fenêtre s'éclaire tout à coup.




gouache aquarellée de Laure Payen-Amaudry



C'est par là qu'il est entré,d'un bond :
V. lui a ouvert.
Mais qui est donc ce chat noir ?
Ce n'est pas Shalimar,
Museau trop pointu.

Et  soudain je l'ai reconnu:
Le chat de Laure,
C'est bien lui!
Arrivé par courrier il y a environ deux semaines,
Il devait s'agacer de cette immobilité forcée,
Posé sur sa feuille dans mon atelier..


Beau Chat des Nuits de velours..





Merci Laure pour m'avoir donné ,
avec ta ravissante gouache- aquarelle,
matière à ce rêve éveillé..


cliquez ci dessous pour visiter l' univers 
De cette amie en blogs  :




et là aussi:

LA TORTUE LEGERE 






10 commentaires:

  1. Très jolie aquarelle et très joli texte. Bravo à toutes les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'espère que tu vas arriver à faire bouger les choses et "les gens qui" sur le lieu de ton remplacement. Bon courage pour les levers si tôt dans l'encore nuit .

      Supprimer
  2. J'ai aimé ce chat aquarellé qui prend le large dans la nuit, puis qui revient, content de lui... Merci pour ce moment de poésie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est surtout Laure qui est responsable ... je n'ai fait que des photos dans le noir!

      Supprimer
  3. La nuit et les chats, une passion qui dure ... depuis la nuit des temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui!, la rengaine éternelle des "blogs de filles"!!

      Supprimer
  4. D'ailleurs il est de gouache figurez vous, et pas de glace bien sûr, je crois que la nuit il chauffe au chaud de la maison douce et rêve en double avec Shalimar.

    RépondreSupprimer
  5. j'ai rectifié pour la gouache!!
    quant à Shalimar il se chauffe sur le radiateur, ton chat est juste à côté!

    RépondreSupprimer

Une petite trace de votre passage...Merci pour vos visites !